Ostréiculteurs depuis 4 générations sur le port de La Cayenne à Marennes :

Moîse (1896 - 1973)

André (1930 - 2002)

Stéphane et Sylvie (1985 - 2016)

 Benoît (2016 à nos jours)

 

Notre savoir faire né de la transmission : 

Tout à commencé dans les années 1930 : Moïse Volokove créé l'établissement et devient ostréiculteur au port de La Cayenne à Marennes.

 

Il est rejoint par ses fils Hubert et André Volokove.

 

Plus tard, avant la crève des huîtres survenue en 1970 qui a décimé l'huître "portugaise", les deux frères ayant des orientations professionnelles différentes se séparent. André garde l'établissement familial et s'oriente vers l'expédition. Hubert, quant à lui s'installe dans une cabane proche, toujours sur le port de La Cayenne à Marennes et s'oriente vers la vente au détail sur les marchés, précisément sous les halles de Rochefort sur mer.
 

Le savoir de l'ostréiculture s'acquérant par imitation, le fils d'André, Stéphane, fut également attiré par ce passionnant métier. C'est à l'âge de 14 ans qu'il retrouva son père au sein de l'exploitation. Sa première lasse (petit bateau à moteur sans cabine) appelée "Mon début" lui fut offert par son oncle Hubert.

 

Stéphane prit ensuite les commandes de l'entreprise avec sa femme Sylvie en 1985. Cette dernière, passionnée par le commerce et par le contact avec la clientèle décide en 1993 de s'installer sur un marché : c'est le début des huîtres Volokove sous les halles de Fontenay le comte (85).

A leur tour, Stéphane et Sylvie transmettent leur passion et leurs connaissances de l'ostréiculture et du commerce à leurs enfants, Benoît et Tanya.

Benoît s'y intéressant depuis le plus jeune âge, il passe tous ces mercredis après midi, ces week end et ces vacances, à venir aider son père à la cabane et à la marée. C'est à 16 ans  qu'il émet le souhait de, lui aussi, poursuivre l'aventure et de reprendre à l'avenir l'établissement familial.

Après un bac pro Cultures Marines en alternance, il intègre d'abord une entreprise dans l'île d'Oléron en tant que salarié, le but étant de voir et comprendre "ce qu'il se passe ailleurs" . En 2012 il devient salarié de l'entreprise familial. En 2015, il s'installe pour vendre ces huîtres devant le Intermarché de Brioux sur Boutonne (79). 

C'est en 2016 que l'EARL Volokove est créée. Benoît devient gérant. 

En 2017, son épouse, Gwladys intègre l'entreprise.

En 2020, il saisi l'opportunité de s'installer devant une boulangerie à Gémozac (17).

Tanya, Gwladys et Benoît se relaient pour vendre les huîtres VOLOKOVE sur les trois différents points de vente. 

 

 

25 ans plus tard, les huîtres Volokove sont toujours présentes tous les samedis sous les halles de Fontenay le comte (85) 

mais également tous les dimanches matins devant l'Intermarché de Brioux sur Boutonne (79)

et devant la boulangerie Le Fournil de Stéphane à Gémozac (17).

André et Monette, son épouse.